Une grande et belle deuxième place pour Erwan Le Roux !

Posté le 06 décembre 2018
Malgré deux haltes Forcées pour réparer son trimaran, ERwan Le Roux a encore une fois repoussé toutes ses limites et prend la deuxième place de la Route du Rhum !

Arrivé à Pointe-à-Pitre ce vendredi à 15h09 (heure de Paris), Erwan Le Roux a bouclé le parcours de la 11e Route du Rhum – Destination Guadeloupe, terminant ainsi à la deuxième place dans la catégorie des Multi50 derrière Armel Tripon. Le skipper de FenêtréA - Mix Buffet qui a été confronté à différents problèmes techniques et ainsi contraint à deux escales - à Roscoff d’abord puis aux Açores ensuite -, est allé au bout de lui-même, faisant preuve d’une détermination et d’une abnégation sans faille.

Ses premiers mots à chaud : « J’éprouve mille sentiments en même temps. Je suis content d’être arrivé et content d’avoir fait ce que j’ai fait mais j’avoue que j’ai un peu du mal à atterrir. Je suis tellement cramé… De toutes les transats que j’ai faites, celle-ci a assurément été la plus dure à tous les niveaux mais aussi la plus engagée. Même la transat Jacques Vabre que j’avais faite en double avec Yann Eliès en 2013 n’avait pas été aussi extrême. Une météo de dingue, des problèmes techniques… Tout ça a fait que cette Route du Rhum a été dure. Heureusement, la deuxième partie, après les Açores, a vraiment été du pur bonheur. J’ai alors retrouvé la notion de plaisir. Ca a été la récompense du super boulot réalisé par les gars de l’équipe à Ponta Delgada sur le pilote automatique. Le bateau était facile, hyper safe… Personne n’a d’ailleurs rivalisé avec nous sur cette portion du parcours puisque constamment, nous avons été les plus rapides. Vraiment c’était génial et ça m’a fait du bien. En termes d’émotions, je suis vraiment passé pas toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ces deux dernières semaines. J’ai même encore pleuré encore tout seul sur mon bateau hier soir… J’ai vraiment repoussé mes limites. Je suis complètement sorti de ma zone de confort et je suis même allé très très loin au-delà. Ca fait du bien de se dire qu’on est capable de supporter ça, surtout quand on a d’autres projets derrière qui demandent, eux aussi, une grosse dose d’engagement, mais dans l’immédiat, je ne pense qu’à une chose : me reposer ».


Heure d'arrivée : 10 heures, 09 minutes et 12 secondes (heure de Guadeloupe)
Temps de parcours : 12 jours, 1 heure, 9 minutes et 12 secondes
 
arrivée erwan le roux route du rhum